jeudi 19 août 2021

Bloody Miami


1. L'auteur : Tom Wolfe   

2. Résumé de l'oeuvre 
A Miami, les gens vivent dans leur communauté d’origine. Les ponts entre ces différents mondes sont compliqués à mettre en œuvre et le racisme est permanent. Certains métiers sont même majoritairement occupés par certaines ethnies. Par exemple, dans cette grande ville au taux de criminalité élevé, la plupart des policiers sont cubains.
Nestor Camacho fait parti de ces policiers. Il est cubain mais parle à peine espagnol. Il est surtout américain et ne s’intéresse pas beaucoup à ses origines. Alors lorsque son chef l’envoie en haut d’un mât récupérer un réfugié cubain pour l’arrêter et l’empêcher de pénétrer sur le terrritoire américain, il n’hésite pas. Fier de ses muscles qu’il a longuement sculpté dans une salle de sport latino, il monte à la force des bras et redescend le réfugié, sous les caméras des journalistes et sous les hués de ses compatriotes. Alors qu’il pense avoir accompli une action héroïque, il est rapidement rejeté par sa communauté qu’il a trahi en arrêtant un ressortissant cubain qui demandait l’asile. Le réfugié sera renvoyé dans son pays, manu militari, par sa faute.
Rejeté par ses pairs, mais aussi par sa petite amie Magdalena qui rêve d’une autre vie que celle à laquelle on la destine, Nestor déménage, change de quartier et se lie d’amitié avec un journaliste en quête d’un article qui ferait sa gloire. Celui-ci va entraîner Nestor dans une enquête sur un magnat russe qui a offert des œuvres d’art au musée de la ville.

3. Avis personnel
Pendant la lecture de ce livre, j’étais à Miami (dans mes rêves seulement) avec Nestor, cet anti héros un peu ridicule et naïf mais profondément honnête et « flic » dans l’âme, à boire du café cubain et à manger des pastelitos.
Le style de l’auteur est très particulier, bourré d’onomatopées. Cela m’a un peu gênée au début mais ensuite j’y ai vu un intérêt. Le récit n’en est que plus vivant. On entend les sons, on sent les odeurs avec les personnages. 
J’ai vraiment accroché à l’intrigue et aux personnages, surtout Nestor, agaçant au début et de plus en plus attachant au fur et à mesure qu’il avance dans la vie. Magdalena aussi qui essaye de se faire une place dans un monde qui n’est pas le sien et qui va de désillusion en désillusion est forte au début du récit car elle prend sa vie en main mais elle devient vulnérable et pathétique au fur et à mesure qu’elle découvre que ce monde qui la faisait rêver ne correspond pas à l’image qu’elle s’en faisait.
On découvre dans ce roman, les communautés cubaine, afro-américaine et haïtienne qui luttent contre les stéréotypes et qui tentent de vivre les uns avec les autres tant bien que mal.
Très bon roman.

jeudi 15 juillet 2021

1Q84 - Tome 3


1
. L'auteur : Haruki Murakami

2. Résumé de l'oeuvre 
Aomamé est toujours coincée en 1Q84, le monde qui possède deux lunes. Alors qu’elle est cachée dans un appartement en attendant son évasion vers un autre pays qui s’accompagnera d’un changement d’identité et d’apparence pour définitivement échapper aux précurseurs et à la police, elle aperçoit Tengo, un soir, en    cide de partir dans la ville des chats, à son chevet. Il laisse ainsi sa protégée, Fukaéri, toujours cachée chez lui, seule quelques jours.
Ushikawa, ancien avocat peu scrupuleux, à été engagé par les précurseurs pour retrouver la trace d’Aomamé. Face aux peu de pistes à explorer, il finit par s’intéresser à Tengo, dont il sait qu’il est à l’origine de la réécriture de La chrysalide de l’air, ce court roman poétique et fantastique, écrit à l’origine par Fukaéri et qui met en scène les little people. L’enquêteur s’installe dans un appartement dans le même immeuble que Tengo et attend, lui aussi, le jeune homme censé le mener à Aomamé.

3. Avis personnel
Pour ce troisième tome, cette fois je ne donnerais pas la note maximale. Il y a en effet quelques longueurs qui, selon moi, auraient pu être évitées. Ce fût toutefois une lecture très agréable.c’est un roman sur l’attente. Aomamé en profite même pour lire À la recherche du temps perdu. Il est possible que je sois passée à côté de la partie de l’intrigue qui aborde le rôle des Little people dans le monde de 1q84 mais malgré cela j’avais toujours envie de savoir comment les deux protagonistes, Tengo et Aomamé, allaient pouvoir se retrouver et j’ai trouvé le personnage de Ushikawa attachant.
Je conseille vraiment cette série de romans. Comme tout ce qu’écrit Haruki Murakami, le style est poétique, l’intrigue glisse dans le fantastique sans jamais y entrer complètement. C’est extrêmement bien fait. Quel auteur quand même !

jeudi 17 juin 2021

Le combat d’hiver


1. L'auteur
: Jean Claude Mourlevat

2. Résumé de l'oeuvre
Helen et Milena ont 17 ans. Elles vivent dans un pensionnat pour filles réservé aux orphelins. Helen ressent un soir le besoin de consulter sa « consoleuse » car elle ne sent pas très bien moralement. Accompagnée de Milena, elle obtient l’autorisation de s’absenter quelques heures pour se rendre à la maison de la dame en charge d’accueillir la jeune fille et de lui donner un peu de tendresse quand elle en a besoin. Elles savent qu’elles doivent rentrer pour une heure bien précise sinon une autre pensionnaire sera enfermée dans une cave obscure jusqu’à leur retour.
Sur le chemin, les jeunes filles rencontrent deux garçons, manifestement de retour de chez une consoleuse. Milos et Bartholomeo sont pensionnaires aussi. Ils logent dans l’internat réservé aux garçons. 
Les garçons et les filles de ces institutions ne se côtoient jamais. Ils vivent reclus, prisonniers de leurs mondes.
Les adolescents se séparent après avoir échangé quelques mots et s’être promis de garder le contact. Helen laisse Milena à la bibliothèque et part voir sa consoleuse.
A son retour, Milena a disparue. Helen rentre seule sachant qu’une élève sera enfermée à la place de Milena.
Quelques jours plus tard, elle parvient à échanger des messages avec Milos et apprend que Bartholomeo à lui aussi disparu.
Une soir, Milos entraîne Helen à l’extérieur du pensionnat. Ils vont assister, cachés, à une réunion rassemblant des dirigeants de la Phalange, le groupement qui a pris le pouvoir dans le pays il y a 15 ans, et le personnel des pensionnats. 
Les enfants comprennent alors qu’ils sont orphelins à cause de la Phalange qui a tué leurs parents lors du putsch. Milos et Helen décident de s’échapper et de rejoindre la résistance. 

 3. Avis personnel
J’ai beaucoup aimé ce roman qui mêle fantasy (il y a des hommes chiens et des hommes loups) et monde contemporain. Le mélange est bien dosé. Le style n’est pas trop naïf, j’apprécie. 

vendredi 11 juin 2021

Le cinquième coeur


1. L'auteur : Dan Simmons 

2. Résumé de l'oeuvre 
Henry James est à Paris, bien décidé à en finir avec la vie. Depuis quelques temps, il sombre dans la dépression. Entre le décès de sa sœur Alice dont il ne se remet pas et son travail d’écrivain qui lui demande constamment de se réinventer, il décide de se rendre en bord de Seine pour en finir.
Soudain, surgit derrière lui un personnage que James reconnaît immédiatement malgré son déguisement. Sherlock Holmes. Ce dernier vit sous une fausse identité depuis son prétendu décès lors d’un combat avec son ennemi juré, le Pr Moriarty. Étonné de la perspicacité de l’écrivain, Holmes ne nie pas sa véritable identité et lui confie avoir survécu et être sur une affaire de la plus haute importance. Il est en effet chargé de résoudre le meurtre de Clover Adams. 
Il se trouve que James a bien connu Clover et son cercle d’amis, ils formaient un club de lettrés dans la haute bourgeoisie américaine. Pour lui, il est clair que la mort de Clover est un suicide et non un meurtre comme le prétend Holmes. Mais ce dernier lui apprend que chaque année, tous les membres de ce cercle d’amis reçoivent une carte sur laquelle il est écrit : « elle a été assassiné ». 
Holmes entraîne alors James dans cette enquête qui les fera voyager jusqu’aux États Unis.

 3. Avis personnel
C’est un excellent Roman !
Le narrateur omniscient est plein d’humour et en même temps, il ne s’impose pas trop au lecteur.
Les problèmes psychologiques de Henry James et surtout ceux de Holmes sont très intéressants à suivre. En effet, Holmes n’est-il pas qu’un personnage de fiction, né de la plume conjointe de Watson et de Doyle ? James semble confondre les personnages de roman et les personnes réelles. Jusqu’au bout, je me suis demandé si Holmes n’était pas simplement inventé par James, personnage fictif capable de faire tout ce que James n’ose pas faire lui même. Holmes, qu’il soit réel ou inventé par l’esprit imaginatif de James, l’aide à reprendre pieds dans la réalité, il l’aide à trouver un intérêt à la vie.
C’est un roman extrêmement bien fait, avec un style à la fois original et irréprochable à mon avis. Je suis conquise.

samedi 8 mai 2021

Les extra-chats


1. L'auteur
: Thérèse Roche 

2. Résumé de l'oeuvre 
Julien a 8 ans. Il a beaucoup d’imagination. Quand Gudule et Gedeon, des jumeaux tout de noirs vêtus, arrivent dans sa classe, son imagination s’emballe. Ils ont l’air si mystérieux avec leur langage châtié ! Avec sa meilleure amie, Véronique, il va mener son enquête.
Un soir, après l’école, Julien suit les jumeaux jusqu’à leur domicile. Il les voit rentrer dans leur maison. Un moment plus tard, 2 chats noirs en ressortent pour jouer un moment dehors.

 3. Avis personnel
Le récit est un peu daté mais bon. 
L’histoire se lit bien. On a envie de savoir, nous aussi, qui sont ces deux enfants si particuliers.
L’auteur insiste surtout sur le fait que ces enfants utilisent un vocabulaire riche et soutenu. Le maître de Julien est ravi et espère que cela tire sa classe vers le haut. Mais l’autrice nous bombarde de mots rares pour des enfants de cet âge. Parfois elle en donne immédiatement la signification mais d’autres fois non. C’est une bonne idée pour inciter l’enfant lecteur à s’intéresser au vocabulaire mais là, j’ai trouvé que c’était trop. Il aurait fallut sortir le dictionnaire 5 fois par page et un enfant se lasse vite. Je pense qu’il aurait fallut mettre moins de mots rares et peut-être mettre un glossaire à la fin.

Ensuite, une partie du récit est basé sur le fait que Julien imagine la véritable identité de Gudule et Gedeon. Ses amis en viennent à se moquer de lui et de sa naïveté. Je n’ai pas apprécié le fait que Julien ne leur en veuille jamais de leurs railleries.

mardi 30 mars 2021

Les grandes affaires criminelles de France


1. L'auteur :
Sylvain Larue

2. Résumé de l'œuvre 
Au travers de courts chapitres, Sylvain Larue retrace une vingtaines d'affaires criminelles du XIXème siècle à nos jours. L'auberge de Peyrebeille, la bande à Bonnot, Landru... 
Il dévoile ainsi les possibles déviances de l'Homme. Il décrit aussi le système judiciaire de chaque époque et révèle des condamnations parfois hâtives. Les meurtres passionnels donnent parfois lieu à des jugements du même type. 
On y aborde aussi les débuts de la police scientifique devenue indispensable aujourd'hui.

3. Avis personnel
Presque toutes ces histoires proviennent des assises de Seine et Marne. J'ai regretté que l'auteur n'ait pas cherché à élargir ses recherches sauf pour quelques affaires bien connues. Le livre aurait pratiquement pu s'appeler "Les grandes affaires criminelles de Seine et Marne".
Ensuite, j'ai trouvé que les affaires décrites l'étaient de façon superficielle. L'histoire racontée ne nous laisse pas le temps de bien comprendre la psychologie des coupables ou la démarche des enquêteurs. J'ai trouvé les sujets survolés. Bien sûr, chaque affaire pourrait faire l'objet d'un livre entier, l'auteur a donc choisi d'élaguer pour ne récupérer que l'essentiel de chaque histoire. Personnellement, cela m'a frustré mais cela m'a donné envie de creuser certaines affaires qui m'étaient inconnues jusque là.
Enfin, je regrette que l'auteur intervienne et porte des jugements de valeur tout au long de ses récits. J'aurais souhaité un discours plus neutre mais c'est un parti pris d'écrivain qui décide de ne pas rester dans l'ombre. De même, chaque chapitre est signé de son nom ce qui est, à mon avis, inutile et un peu auto centré.
Point positif, tout de même, est la mise en page et les illustrations même si je me serais facilement passée de photographies d'enfants décédés.

mardi 16 mars 2021

La maison des voix


1. L'auteur :
Donato Carrisi

2. Résumé de l'œuvre
Pietro Gerber est un psychologue spécialisé en hypnose. Il travaille exclusivement avec des enfants qu'il aide en leur permettant d'accéder à des souvenirs enfouis. Marié, il a un petit garçon de trois ans et vit à Florence, en Italie.
Un jour, il reçoit un appel d'une psychologue Australienne. Elle lui demande de prendre en charge la thérapie de sa patiente, en séjour en Italie, dans le but de remonter les souvenirs de son enfance. Sans trop savoir pourquoi sa consœur l'a choisi, il accepte d'accueillir Hanna Hall et d'assurer la suite de sa thérapie par l'hypnose amorcée par la psychologue en Australie. Bien qu'elle soit adulte, il décide de l'aider à découvrir la vérité sur ses origines. 
Hanna est ainsi persuadée qu'elle a tué Ado, son petit frère alors qu'elle même n'était qu'une petite fille. 
Les séances d'hypnose commencent pour Hanna. Elle décrit une enfance isolée du monde, en huis clos avec ses parents qui la tiennent à l'écart du monde. Ils sont constamment entre deux déménagements, ils squattent des maisons vides et ne restent que peu de temps en un même lieu. Ils lui ont expliqué qu'ils devaient la protéger des Autres, du monde extérieur. Les étrangers sont le danger. 
Séance après séance, Pietro est de plus en plus troublé par Hanna qui dépasse souvent les limites de la thérapie en cherchant à interférer dans la vie privée du jeune homme. Elle semble savoir beaucoup de choses sur lui. Par exemple, elle connait l'existence de son fils ou le deuil qu'il vit actuellement suite à la mort de son père. Elle parait dotée de pouvoirs étranges. Elle cherche à pénétrer l'intimité du médecin qui, peu à peu, tombe dans la fascination et l'angoisse.

 3. Avis personnel
Ce roman est extrêmement bien écrit. Il glisse dans le fantastique, dans l'ésotérique. On ne peut s'en détacher avant le dénouement qui, personnellement, m'a surpris.
L'intrigue est originale, bien ficelée. J'ai adoré !